Labels: loi de 1973

Classer par : Date / Titre / URL

  1. Critiquant le programme du FN, notre confrère Guillaume de Calignon lui prête la volonté de « changer la loi de 1973 sur le recours à la Banque de France » – une loi abrogée de longue date, à la portée par ailleurs exagérée.
  2. Décryptage d’un mythe conspirationniste (la loi dite Pompidou-Giscard-Rothschild) par Nicolas Doze, Jean-Marc Daniel et Alain Madelin. Autre sujet évoqué au cours de l’émission : la perspective d’une sortie de l’euro.
  3. Un libéral s'indigne du traitement réservé à la dette publique sur l'encyclopédie participative. À ne lire qu'en complément des analyses démontant ce mythe conspirationniste.
  4. « La loi [...] n'a pas modifié profondément les conditions du financement de l'État. [...] Ce n'est que plus tardivement, dans les années 1980 [...] que le financement du déficit [...] s'est réorienté vers les marchés financiers. »
  5. À l'intention plus particulière des souverainiste, relevons que ce serait « bien Charles De Gaulle qui a poussé le Trésor à s'endetter sur les marchés ». Preuve que la politique se fait aussi à la corbeille !
  6. « L'idée selon laquelle un certain nombre de nos dirigeants auraient, au moyen de cette loi, "vendus les intérêts de la France aux marché financiers" est une fumisterie. »
  7. « Tout est faux. On est dans la pure théorie du complot. [...] Un ramassis de demi-vérités sorties de leur contexte, de raisonnements économiques fallacieux et d’accusations malsaines le tout [...] mâtiné d’antisémitisme. »
  8. « Contrairement à ce qu'on peut penser, les préoccupations relatives au déficit public, à la monétisation de la dette, et à l'inflation, ne se retrouvent pas du tout dans la lecture des débats » !
  9. Démontage d'un mythe souverainiste.
  10. Quoique favorable à l'éclatement de l'Union économique et monétaire, un partisan de Marine Le Pen a appelé à « en finir avec la polémique sur la loi Pompidou-Giscard de 1973 ».

Première / Précédent / Suivant / Dernière / Page 1 de 1